Trois groupes normands à l’assaut de la capitale

Dernière mise à jour : 16/03/2011 à 11:09

> L’Espace musical, association qui défend le patrimoine musical de facture normande, organise un concert à l’Elysée-Montmartre, le 5 avril, pour mettre en avant 3 groupes rouennais. Un cadeau pour les groupes et le public rouennais.Affiche-4 internet

Côté Rouen : L’espace musical défend le patrimoine musical régional. Cette fois, vous mettez en avant des groupes. Est-ce une nouvelle fonction au sein de l’association ?
Pascal Joulin : Non, l’Espace Musical a déjà accompagné Axel Salmona, un violoncelliste pour un CD en 2009. Depuis Il a signé avec un Label Taiwanais.
La mise en avant d’artistes est la continuité de notre politique de prêts d’instruments. Nos instruments servent pour des concours, des enregistrements, des concerts. Ce travail du quotidien représente 324 conventions de prêts depuis 2003. Ça ne se voit pas forcement. Promouvoir la lutherie par l’artiste fait aussi partie de nos missions. Maintenant promouvoir trois formations d’un coup, c’est une nouveauté, et ça “s’entend”!.
- Paris, la capitale, le rêve. Pourquoi avoir choisi cette ville?
- En cette année anniversaire de la fondation de la Normandie (911-2011), nous voulions marquer le coup et montrer la richesse des talents normands. Marita, Joad et Zikatatane sont tous en sortie d’album. L’Elysée Montmartre est plus qu’un tremplin pour eux. C’est à la fois une reconnaissance d’un long travail et nous l’espérons un passeport pour l’avenir. Le rêve, c’est aussi , cette possibilité unique offerte au public, de bénéficier d’une offre (A/R Rouen-Paris + Concert) à 22 euros. NormandieRock c’est aussi un cadeau pour le public normand.
- Comment avez-vous fait pour retenir trois groupes parmi les nombreux existant dans notre région ?
- Nous suivons le parcours de Marita depuis plus de 10 ans, les “Zika” depuis 2006 et Joad depuis Exo 7 Combat Rock. Le choix, c’est le projet artistique et l’implication des groupes dans le projet. L’Exo 7 est rentré au rayon patrimoine et Exo7 Combat Rock est devenu un état d’esprit. Marita, Joad et Zikatatane le respectent. Il y a le talent et les personnalités attachantes.
- Envisagez-vous de reconduire ce type d’opération ?
- Avant de refaire, il faut réussir. Chaque chose en son temps. N’oublions pas que c’est à la fin du bal que l’on paye les musiciens.
Thierry CHION

Réservations : http://www.exo7combatrock.fr/normandierock.
Aller-retour en bus, départ, le 5 avril, à 16h, place des Chartreux, Petit-Quevilly : 22 euros.
Tarif guichet : 15 euros.